Vie privée et Réseaux sociaux

Espionnage consentant et menaces ! !

   
En savoir plus :  Retourner à la page précédente   Imprimer cette page   

FAQ Microsoft Windows
 
 
Faites vous-mêmes votre profil
Donnez-le à tous les espions du monde
Etalez le publiquement






Page de profil d'Orkut (le réseau social de Google)
Dans la première partie, votre profil
Dans la seconde partie, qu'est-ce que vous allez acheter ou faire acheter


Espionnage consentant !
Méfiez-vous des réseaux sociaux et ne vous étalez pas dans ces fabuleuses ressources pour ceux qui souhaitent vous espionner. L'Internet est un lieu de copinage, juste de copinage (ne confondez pas "amis" avec "copains"). Ne perdez pas de vue que l'Internet est un lieu gouverné par une majorité de crapules et par l'argent. Le risque le plus certain (et omniprésent, en temps réel) est celui de votre profilage et de votre ciblage comportemental. Les conséquences ne sont pas seulement celles de publicités ciblées sur les sites que vous visitez mais aussi celles de votre exploitation.

Nous sommes face à une explosion des réseaux sociaux. On le voit avec des domaines comme FaceBook et avec des dizaines de domaines prétendant vous permettre de vous croire, un instant, quelqu'un d'influent, en offrant au monde vos favoris à grands coups de slashdot, del.icio.us, digg, reddit, stumble it, google bookmarks etc. ...

Avec les barres d'outils et les réseaux sociaux, nous observons un rapide glissement de l'espionnage vers son institutionnalisation. Ce que les états n'ont pu faire, les organisations privées sont en train de le faire ! Et s'il est difficile de prouver l'existence de la NSA Trapdoor et trucs assimilés dans les logiciels que nous téléchargeons et installons dans nos ordinateurs (et donc dont le code peut être analysé après Reverse Engineering), il devient complètement impossible de prouver cette existence, oh! combien certaine, dans des programmes dont nous ne verrons jamais le code car installés sur des serveurs inaccessibles.

Exhibitionnisme et de voyeurisme
L'anonymat et la médiocrité de la solitude de ce monde virtuel où des millions de rencontres ne débouchent sur aucun échange rendent les internautes faibles ou débutants (les enfants) sensibles à ces réseaux où l'on étale son profil et ses préférences. Cela permet aussi d'assouvir un besoin d'exhibitionnisme et de voyeurisme.

Chaque réseau social offre un lecteur de flux d'activités (news feed) qui vous permet de suivre l' "activité" de vos "amis" sur le site socialisant en question. Avec Spokeo vous pouvez le faire sur l'ensemble des sites socialisant et des sites de favoris (bookmark). Poussez votre vulgarité et votre grossièreté encore plus loin ! Sachez ce qu'ils écoutent sur Pandora, ce qu'ils échangent sur Twitter etc. ... Ayez le comble de la mauvaise éducation et comportez-vous en goujat (mais dites "en espion", ce sera moins vulgaire) ! N'oubliez pas qu'un agent recruteur, dans une secte ou dans un groupe terroriste, fait la même chose, lit aussi les sites de réseaux sociaux et vous cible. Vous êtes la prochaine victime ou la prochaine recrue.

Protection de la vie privée
Voila 10 ans (depuis 1997) que je me bats pour que vous préserviez votre vie privée. Ceci a même été récompensé aux Big Brothers Awards "Pour son travail de vulgarisation sur la vie privée et la sécurité d'un ordinateur personnel" (voir http://bigbrotherawards.eu.org/Pierre-Pinard.html ). Les outils disponibles et que nous vous avons fait installer commencent à filtrer réellement la circulation de vos données et commencent à vous protéger efficacement. Seulement voilà : "ils" ne l'entendent pas de cette oreille ! Par exemple, 15% à 20% des Internautes du monde naviguent désormais sous Firefox avec Noscript et AdBlock Plus. Pour ceux qui nous surveillent, les sociétés et organisations d'espionnage, cela ne va plus du tout ! C'est 1/5ème de l'information de profiling des Internautes qui fout le camp ! Les attaques dont vous êtes victimes sont innombrables mais de bons outils bien installés font chuter de 98% la pénétration des attaques.

Vous êtes votre pire ennemi !
Alors les marchands de rêves doivent trouver autre-chose pour établir (rétablir) vos profils (vous espionner). Et ils ont trouvé ! Au lieu de vous espionner, ils vous font miroiter votre "promotion sociale" dans ces banques de données publiques dans lesquelles ils vous demandent de donner, vous-même, les informations servant à vous profiler. Et le tour est joué ! Vous êtes votre pire ennemi !

Comme d'habitude, le principal facteur de contamination et d'insécurité est déterminé par le comportement même de l'utilisateur. Microsoft a voulu un PC puis un Internet facile à utiliser - sans mode d'emploi. C'est tout à sa gloire mais les problèmes qui en découlent sont entièrement de sa faute et il est impossible de faire marche arrière. Il est impossible d'instaurer un "Permis de PC". Dites-vous bien que vous n'avez pas de mode d'emploi de l'Internet ! Vous ne savez pas vous en servir ! Alors nous martelons des conseils qui devraient être élevés au rang de règles.


Exemples de réseaux sociaux :






Service Notes Url du site PR Vie Privée Lg
Backflip
  http://www.backflip.com/
6    
Bebo Ouvert à tous (> 13 ans) http://www.bebo.com/ 7 ViePrivée En
BibSonomy
  http://www.bibsonomy.org/
6    
Blinklist
  http://www.blinklist.com/
6    
BlogMarks
  http://blogmarks.net/
6    
BlueDot - Faves
  http://bluedot.us/
6    
ClassMates.com   http://www.classmates.com/ 7 ViePrivée En
coComment Une sorte de réseau social orienté tracking des Blogs
Leurs "Terms" et "Vie Privée" ne concernent que l'inscription sur leur site et pas du tout les plusgins insérés dans les Blogs à l'insu des utilisateurs des blogs. Voir, par exemple :
http://wiki.splitbrain.org/plugin
http://www.cocomment.com/ 7 Terms
Vie Privée
Fr
Del.icio.us
  http://del.icio.us/
8    
Digg
  http://digg.com/
8    
Diigo
  http://www.diigo.com/
6    
Dzone   http://www.dzone.com/links/
6    
Facebook
Ouvert à tous (> 13 ans) http://www.facebook.com/
8    
FaceBox (NetLog)   http://fr.netlog.com/ 4 ViePrivée Fr
Fark
  http://www.fark.com/
7    
Flixster   http://www.flixster.com/ 6   En
FotoLog Blog Photos http://www.fotolog.com/ 7   En
Friendster Généraliste http://www.friendster.com/ 7   En
Furl
  http://www.furl.net/
8    
Google Bookmarks
  https://www.google.com/bookmarks/
7    
Habbo Ouvert à tous (> 13 ans) Essentiellement pour adolescents (Monde persistant) http://www.habbo.com/ 6   En
Habbo Ouvert à tous (> 13 ans) Essentiellement pour adolescents (Monde persistant) http://www.habbo.fr/ 5   Fr
Hi5 Généraliste, ouvert à tous (Essentiellement pour adolescents) http://www.hi5.com/ 6   Fr
Jaiku Généraliste. (Un "service" de Google). http://jaiku.com/ 6 ViePrivée En
Ma.gnolia
  http://ma.gnolia.com/
4    
MySpace Ouvert à tous (> 14 ans) http://www.myspace.com/
8   Fr
Netvouz
  http://www.netvouz.com/
6    
Newsvine
  http://www.newsvine.com/
7    
Orkut Ouvert à tous (Un "service" de Google). http://www.orkut.com/ 5 ViePrivée  Fr
Reddit
  http://reddit.com/
7    
Shadows   http://www.shadows.com/
6    
Shoutwire
  http://www.shoutwire.com/
6    
Simpy
  http://www.simpy.com/
7    
Spurl   http://www.spurl.net/
6    
Stumbleupon
  http://www.stumbleupon.com/
8    
Tagged.com Fait son auto-promotion en utilisant des techniques virales - voir Symantec, par exemple (et toutes recherches "tagged.com scam" et "tagged.com virus"). http://www.tagged.com/ 6 ViePrivée En
Tailrank!
  http://tailrank.com/
6    
Technorati Favorites!
  http://technorati.com/faves
5    
Trombi.com   http://www.trombi.com/ 6 ViePrivée Fr
Viadeo (ex Viaduc)   http://www.viadeo.com/connexion/ 6   Fr
Windows Live Spaces   http://home.services.spaces.live.com/ 8   Fr
Xanga   http://www.xanga.com/ 7 ViePrivée En
Yahoo! My Web
  http://myweb2.search.yahoo.com/
7    

Exemple de quelques réseaux sociaux
PR = PageRank ("Popularité du site" mesurée par Google)


Ne touchez pas aux réseaux sociaux !
Ne touchez pas aux réseaux sociaux ! Même si ce n'est probablement pas ce qu'ont cherché à faire les promoteurs des réseaux sociaux, c'est à cela qu'ils sont employés. N'oubliez jamais que le Net a une face cachée, sombre, très sombre, et bien plus tentaculaire que sa face visible.

Réseaux sociaux : quel intérêt et pour qui ?
A court terme, l'intérêt des réseaux sociaux est purement basé sur l'objectif de gagner de l'argent - de faire des revenus publicitaires. Si vous n'avez aucun intérêt à utiliser les réseaux sociaux, leurs promoteurs, par contre, y trouvent de très gros intérêts sur votre dos. Les sites de socialisation permettent, en effet, de connaître très précisément les internautes, leurs principales informations, leurs passe-temps, leurs tendances, leurs penchants, leurs envies, leurs désirs, leurs loisirs, leur religion, leur origine ethnique, leurs goûts vestimentaires, leurs goûts musicaux, leurs goûts cinématographiques, leurs choix politiques... Tout cela est consigné dans leurs immenses bases de données. Les insertions publicitaires dans les pages des sites de réseaux sociaux sont ainsi considérées "plus efficaces" et attirent les annonceurs publicitaires et leurs régies publicitaires.
La CNIL et Facebook Ads, le système de ciblage publicitaire de Facebook.


Réseaux sociaux, publicité et Microsoft
C'est ainsi que ces sites se valorisent sur votre dos et rendent fébriles les acteurs économiques du Net (par exemple, Microsoft est entré, le 25 octobre 2007, dans le capital de Facebook en mettant sur la table 240 millions de dollars pour seulement 1,6% des parts, ce qui valorise FaceBook à 15 milliards de dollars ! - Communiqué de l'AFP). D'ailleurs Microsoft l'annonce clairement et en Français : les réseaux sociaux sont dans la ligne de mire de ses revenus publicitaires - le business plan de Microsoft tournant de plus autour des revenus publicitaires - les logiciels étant en perte de vitesse.



Réseaux sociaux et publicité, sur le site de Microsoft France



Réseaux sociaux, publicité et Google
Dès 2006, avant qu'il ne développe ses propres solutions de réseau social, Google payait 900 millions de dollars à MySpace pour une campagne publicitaire de trois ans et demi. Google teste le profilage et le ciblage comportemental depuis 2004 dans Gmail où vous êtes sous surveillance.

Réseaux sociaux, publicité et FaceBook
FaceBook lance son propre système publicitaire, SocialAds qui, grâce aux données très personnelles qu'il possède sur chaque internaute, permet d'afficher des publicités très ciblées sur son site mais aussi de vendre ce savoir (sur vous) à des partenaires (ce que fait Google avec AdSense/AdWords qui lui permet de faire fortune, de dominer le Net et d'être considéré comme le premier espion du monde). Ah oui... Sur FaceBook il n'est pas possible de supprimer son profil - FaceBook conserve tout indéfiniment (vous pouvez juste désactiver votre compte mais FaceBook mémorise tout et vous pouvez d'ailleurs le ré-activer plus tard sans rien avoir perdu !).

Réseaux sociaux - squatt des spammeurs de forums
Jetant un oeil à un forum, je trouve un message d'un spammeur faisant la promotion de ses sites de viagra. Je suis donc les liens pour vérifier tout cela avant de l'introduire dans nos listes noires de blocage de domaines (listes hosts). Surprise : l'un des liens conduit à un marque-page d'un réseau social (reddit). Par ce moyen, le spammeur "popularise" sa fiche sur reddit, fiche qui contient des liens (marque-pages) vers ses sites de viagra. Décidément, les réseaux sociaux ne trouvent aucune grâce à mes yeux ! En sus, la même opération est conduite avec d'autres formes de réseaux qui comptent également pour la popularité et/ou le classement des sites : domaintools, alexa etc. ...

Réseaux sociaux, l'entourloupe et vous-même
Il n'y a pas que la publicité : vos données personnelles sont publiques ! N'importe quelle crapule peut utiliser vos données, que vous croyez totalement anodines, pour déterminer votre profil et vous entourlouper, vous convaincre de faire quelque chose de dramatique etc. ... C'est ainsi que les sectes recrutent, que les maffiosi vous forcent à acheter n'importe quoi, à dire trop de choses, à révéler ce qui devait être caché...

Ne donnez aucune photo, aucune information réelle, aucune possibilité d'identification, aucune information permettant de vous profiler comme vos lectures, films, religions, musiques, tendances politiques, vie affective, sexualité, milieu social, revenus, patrimoine... Tout ceci pourrait être exploité pour faire de faux documents administratifs, usurper votre identité, vous nuire par une campagne de médisance...

Ne parlez jamais des autres (y compris de votre entourage, votre famille etc. ...). Ne révélez pas de photos ou de vidéos... En cas d'accident ils pourraient se retourner contre vous car vous auriez violé leur vie privée.

Vers un annuaire mondial détaillé des personnes
Ne dites rien et n'approchez pas des réseaux sociaux ! Pour vivre heureux vivons cachés ! (Facebook a annoncé, fin 2007, son intention de rendre les profils personnels de ses membres publics: s'ils l'acceptent, leur fiche personnelle sera visible sur les moteurs de recherches comme Google). Facebook compte s'imposer sur le marché explosif des sites de socialisation qui visent à la constitution sur le Net d'un annuaire mondial détaillé des personnes avec le plus d'informations personnelles possibles : carrière, téléphones personnels et professionnels, fax, adresse privée et professionnelle et autres coordonnées, dates, surnoms, fétiches, hobbies, amis, animaux, sites et liens favoris... Cela rappelle quelque chose ! Microsoft PassPort

Les réseaux sociaux deviennent si nombreux (et s'ils se battent entre eux c'est qu'il y a un gros intérêt à y trouver) qu'il faut maintenant les stratifier selon leurs orientations initiales :
Moteurs de recherche de personnes

Flock est un navigateur basé sur le code de Mozilla et utilise notamment le moteur de rendu Gecko. La différence est qu'il est très clairement pensé et conçu pour s'orienter vers les réseaux sociaux et contient, à ce titre, un très grand nombre de fonctionnalités dédiées à des sites comme Facebook.
Flock : le navigateur social
Flock



Réseaux sociaux, risques et menaces d'attaques
De toutes les menaces craintes pour 2008, la menace n° 1 est celle d'attaques sur les réseaux sociaux - Tous les experts interrogés s'accordent à dire que les réseaux sociaux de type Facebook ou MySpace vont inspirer les auteurs de programmes malveillants. « Les sites les plus populaires devraient être détournés », explique François Paget, chercheur de menaces chez McAfee. « Le principe est d'intégrer du code malveillant dans des pages persos, par exemple de Myspace, en profitant de failles, notamment dans PHP. L'internaute visite la page et télécharge, sans s'en rendre compte, du code malveillant. Il y a eu déjà de nombreuses pages de ce type apparues en 2007. »
ZDNet - Sécurité informatique : les huit grandes menaces attendues en 2008

Selon une étude effectuée pour l'éditeur de logiciels de sécurité McAfee, un cinquième des entreprises européennes bloquerait l'accès aux sites de réseaux sociaux, vecteurs de menaces informatiques.
McAfee préconise d'interdire MySpace et Facebook en entreprise

L'usage croissant, dans les entreprises, des technologies Web 2.0 et l'accès, pendant les heures de bureau, aux sites de réseaux sociaux peuvent conduire à augmenter les risques de fuites d'informations.
Le Web 2.0 favoriserait la fuite d'informations

Selon ScanSafe, les services de réseaux sociaux qui visent un public adolescent sont les nouveaux vecteurs d'agents infectieux.
Les sites communautaires infectés par les spywares.


Réseaux sociaux - le chemin de croix pour en sortir
Tout le monde vous rebat les oreilles avec Myspace, Facebook et des dizaines d'autres sites communautaires et « réseaux sociaux », quoi que cela puisse vouloir dire. Une fois inscrit, on se rend vite compte qu'il faut un temps fou pour s'en occuper et qu'on y laisse un peu trop de traces, un peu trop de sa vie privée. Alors, pourquoi ne pas tout supprimer et faire comme si cela n'était jamais arrivé ? Si seulement cela était aussi simple... Effacer ses traces sur les réseaux sociaux peut tenir du chemin de croix...
Web 2.0 : Comment en sortir





Historique des révisions de ce document :

Historique
 
   
Rédigé en écoutant :
Music